Génération TARATATA, le forum des OZ
Hello cher membre zadoré !
Connecte toi donc pour nous faire un coucou !
Génération TARATATA, le forum des OZ

Pour Célianna qui sera toujours là <3


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

«Je suis fier de toi, ma fille»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 «Je suis fier de toi, ma fille» le Mar 7 Mar - 2:08

jetset

avatar
Modérateur de choc
Modérateur de choc

Images : © DR

Mon père m'a téléphoné et m'a dit: «Je suis fier de toi, ma fille»

RÉVÉLATION Cindy, la jolie Neuchâteloise, a fait un malheur lors des présélections de «Nouvelle star» sur M6. Son goût pour la musique, elle le doit à son papa, parti au Portugal, qui lui manque tant. Elle raconte...

BERTRAND MONNARD
04 mars 2006

Pour mesurer l'émotion qu'a suscitée la superbe prestation de Cindy, cette jolie Neuchâteloise de 21 ans, lors des présélections de «Nouvelle Star», le mieux est de consulter son blog. Dans la bonne centaine de messages qui y figurent, il y a un peu de fierté locale, genre «T'es vraiment une championne, vive Neuchâtel», «Tout Neuch' est derrière toi». La plupart rendent surtout hommage à sa présence sur scène, à sa voix, bref, au talent de cette jolie blonde qui a éclaté ce soir-là devant des millions de téléspectateurs et qui a emballé le jury. «Quand je t'ai entendue, j'ai eu les larmes aux yeux», «Tu m'as fait frissonner», «T'as même bluffé les pros» ou, en plus hard, «Quand tu chantes, ça arrache méchant».

A peine deux minutes en prime time, et la vie, déjà, n'est plus tout à fait la même. Depuis mercredi, Cindy se fait régulièrement aborder dans les rues de Neuchâtel où, hier, elle passait inaperçue. «Les gens me crient bravo! se réjouit-elle. D'autres s'approchent et me lancent: «Mais c'est bien toi!» C'est sympa, ils voient que je suis une fille nature, pas le genre à se prendre la tête.»

Devenir chanteuse, c'est comme si le rêve d'enfant de cette jeune Portugaise était en train de prendre forme. Le soir de l'émission, qu'elle a regardée chez elle avec sa maman, un téléphone l'a particulièrement bouleversée: celui qu'elle a reçu, depuis le Portugal, d'Alfides, son papa. «Il a pu me voir grâce au câble. Il m'a dit: «Je suis très fier de toi, fier de ma fille.» J'avais les larmes aux yeux.»

Cet appel, Cindy, fille unique, ne s'y attendait pas. Ses parents, tous deux Portugais, avaient divorcé alors qu'elle avait 13 ans à peine. «Mon père, se sentant trop seul, a décidé de rentrer au Portugal et depuis je l'ai très peu revu. Il me manque beaucoup.»

Cindy n'a pourtant pas oublié: son amour de la musique lui vient de son papa. «Avec son orchestre, il animait les mariages de la région: il jouait du piano. Papa me prenait toujours avec lui. A 10 ans, je montais déjà sur scène.» Toute la famille a la fibre musicienne. «Un temps, je chantais dans un groupe, accompagnée par mon oncle et ma cousine, qui jouaient les choristes», sourit Cindy.

Son solo de soul music sur M6 a fait un malheur. Du gospel à la variété française, la Neuchâteloise chante de tout, même du rap. Mais sa préférence va au fado, qui exprime si bien la mélancolie du Portugal, surtout lorsqu'il est chanté par Amalia Rodrigues. «Elle est sublime. C'est toute la culture de mon pays.»

Cindy a toujours vécu en Suisse. «Mais je me sens 100% Portugaise, proclame-t-elle. «Bravo, tu représentes si bien notre pays», je ne sais combien de messages j'ai reçus des Portugais de Suisse depuis mercredi. Ma famille habite tout au nord, près de Porto. Je m'y rends tous les étés.»

Comme le lui avait demandé sa maman, Cindy, pour plus de sûreté, a attendu d'avoir obtenu son diplôme d'assistante médicale avant de se présenter au casting de «Nouvelle star». On la retrouvera dans dix jours à l'écran pour l'ultime étape. Des 150 derniers candidats, réunis cette fois à Paris, seuls quinze se verront qualifiés pour la finale. Le vainqueur, la nouvelle star, sera désigné après plusieurs soirées en prime time.

Cette ultime sélection a déjà été enregistrée. Mais Cindy, suspense oblige, n'a pas le droit de dire si elle l'a franchie. Si l'on en juge par le flot d'éloges qu'elle a reçu du jury mercredi dernier, il y a pourtant tout lieu d'être optimiste. «Cette fille a un style neuf, une signature vocale, elle arrive toute timide et, tout à coup, elle vous sort une voix de soul américaine», s'enthousiasmait notamment Dove Attia.

Ce premier grand casting à Lyon, Cindy en gardera un souvenir très fort. «Nous étions plus de deux mille, nous avons attendu deux fois neuf heures, par moments sous la pluie, avant de passer devant le jury. L'ambiance était unique: on chantait tous ensemble pour mieux passer le temps. Certains candidats se présentent surtout pour se faire remarquer à la TV, d'autres rêvent, comme moi, de faire carrière dans la chanson.»

«Nouvelle star», et ses audiences records, pourrait lui servir de tremplin idéal. «Dans ma tête, mon rêve n'a jamais changé. Pouvoir chaque matin me lever et chanter, chanter. En faire mon métier.»

© Le Matin Online

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum