Génération TARATATA, le forum des OZ
Hello cher membre zadoré !
Connecte toi donc pour nous faire un coucou !
Génération TARATATA, le forum des OZ

Pour Célianna qui sera toujours là <3


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'album de CJ (très bientôt dans les bacs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

kermit__

avatar
King of the Nenuphar
http://vimeo.com/9729062
L'interview de Camélia Jordana. Ses commentaires sur tous les titres présents dans son album.

http://vimeo.com/9729044
"Calamity Jane" version acoustic avec un guitareux juste passable.

http://vimeo.com/9729026
"Non non non (écouter Barbara)" un titre qui passe sur la fm...

http://www.youtube.com/cameliajordanamusic
Ici, on peut aussi se faire une petite idée sur d'autres titres, dont celui qu'elle a écrit en anglais pour son album "Little monster"



Dernière édition par kermit__ le Mer 10 Mar - 20:00, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

la petite mu

avatar
Kitchi kitchi ayayaya
elle a vraiment un grain de voix superbe et les chansons en acoustique comportent quelques instants de grâce, mais de là à me taper tout l'album dans mon salon je ne suis pas tentée... C'est encore trop vert pour moi ...
éventuellement un concert dans une petite salle, guitare voix.

(j'attends d'entendre la chanson "Je pars"...quand même...)

Voir le profil de l'utilisateur

kermit__

avatar
King of the Nenuphar
Bah, je sais pas, faut voir !
En tout cas, elle sait exactement ce qu'elle veut et elle mûrit ses choix....
C'est pas exactement l'orientation que j'aurais souhaité mais bon, elle n'a que 17 ans et tous le temps de se trouver une vraie identité.

Voir le profil de l'utilisateur

pilou

avatar
jamais content
la petite mu a écrit:elle a vraiment un grain de voix superbe et les chansons en acoustique comportent quelques instants de grâce, mais de là à me taper tout l'album dans mon salon je ne suis pas tentée... C'est encore trop vert pour moi ...
éventuellement un concert dans une petite salle, guitare voix.

(j'attends d'entendre la chanson "Je pars"...quand même...)

Approved by Popoz !

Voir le profil de l'utilisateur

kermit__

avatar
King of the Nenuphar
En attendant de se produire à Baltard, la demi-finaliste de Nouvelle Star sort son premier album le 26 mars. Musique, cinéma, Soan, La Ferme, Jamel Debbouze : elle nous dit tout. Interview.



Votre état d’esprit à quelques jours de la sortie ?
Totalement flippée ! J’ai un décompte dans la tête. D’ailleurs, si on pouvait ne pas en parler (rires). En même temps, j’ai hâte d’avoir le retour du public.

Les premières critiques sont dithyrambiques. Soulagée ?
Très soulagée. Ça fait du bien à entendre. (Sourire) On sort du cliché de la fille qui a fait Nouvelle Star. Cet album, c’est vraiment moi. Je n’ai fait aucune concession. On ne m’a rien imposé. Philippe Manœuvre m’a aussi félicité, même s’il aurait aimé un son plus soul.

Quand on sort d’un télé-crochet, certains rêvent de se faire un nom. Pourquoi ne pas dévoiler le votre ?
Vous en connaissez d’autres des Camélia-Jordana ? Et puis, dans ce métier, c’est important de protéger sa vie privée. Il y a déjà eu assez de médiatisation autour de moi. Certaines personnes demandent à me faire la bise, d’autres me touchent : c’est un peu violent, voire trash. Dans ces moments-là, j’ai l’impression d’être une catin. Moi, ça m’est arrivé d’embrasser Edouard Baer à Cannes, mais j’avais onze ans !

Ceux qui vous ont écrit et composé cet album appartiennent à la musique « sophistiquée ». Vous n’avez pas voulu d’un coup de pouce de Pascal Obispo ou Zazie ?
Non. Ils ne m’ont rien proposé. C’est bien comme ça. Leur musique ne me touche pas spécialement, surtout Obispo. Moi, j’aurais aimé travailler avec Léonard Cohen ou Dylan... Au final, je pense avoir fait les bons choix notamment pour Babx. Lui, c’est mon mentor artistique. Ses textes me touchent vraiment. Et humainement, il est très cool. Son avis compte beaucoup.

Vous signez un titre, Little monsters…
C’est symbolique. Je tenais à apporter ma patte et ça a plu. Mais mes précédentes tentatives étaient plutôt merdiques.

On sent une grande part autobiographique, avec notamment des peines de cœur (Non non non, Je pars)…
Complètement. J’ai choisi ces morceaux quand j’étais dans le creux de la vague avec un premier amour qui finit mal juste après Nouvelle Star. J’étais un peu en bad. Alors ces chansons, c’est une thérapie. Aujourd’hui, ça va beaucoup mieux. Il me manque juste un mec. Éh oui, je suis célibataire. J’ai un peu mis ma vie sociale de côté.

Jamel Debbouze voulait vous produire. Pourquoi avoir refusé ?
Il m’a appelé pour me proposer un projet de comédie musicale. Si j’avais accepté, je n’aurais pas pu faire cet album. Mais il m’a fait un joli témoignage. Il m’a dit que sa nana (Melissa Theuriau, ndlr) et lui avaient regardé Nouvelle Star et voté pour moi. Julien Doré m’a aussi encouragé.

André Manoukian vous a invité à chanter sur son album de reprises What a wonderful world, la chanson de votre première audition…
Cette chanson, c’est celle qui m’a donné envie de chanter quand j’étais petite. Et André, c’est grâce à lui que j’en suis là. Il m’a toujours soutenue.

Lio vous a aussi invité dans son Vivement dimanche…
Un grand moment : je n’aurais jamais imaginé m’asseoir un jour sur le canapé rouge de Michel Drucker ! C’était assez hallucinant.

Un mot sur Marco Prince, le nouveau juré ?
Je l’ai croisé lors de dernières auditions au théâtre. Il a l’air gentil. Et à la télé, il est trop drôle. Après, on n’a pas du tout les mêmes goûts.

Baltard, ça vous manque ?
Oui, mais on m’a déjà invité sur un prime.

Soan a déclaré que Nouvelle Star, c’est de la merde. Vous cautionnez ?
C’est son ressenti, pas le mien. Maintenant, c’est vrai que si on se plantait, les musiciens avaient pour consigne de ne pas nous rattraper. Mais, c’est un jeu pas un concert.

Que vous ont inspiré ses photos bidons avec Leila, vendues à la presse people ?
Soan était RMIste. Et quand on est à Baltard, on ne touche pas d’argent. Zéro. Il fallait bien qu’il paye son appart. Moi aussi, j’ai touché 800 euros juste pour faire une photo sans lunettes. Ça ne fait pas de moi une douce pour autant. Quant à son album, je le trouve très bien. Je suis fière de lui.

Que vous inspire Miss Dominique qui a participé à La Ferme ?
Non, mais pourquoi ? C’est pas possible. Mon dieu, qui a eu l’idée de faire cette émission ? C’est une vraie catastrophe. Pardon à l’Afrique ! C’est limite raciste. Si on m’avait proposé d’y participer, je les aurais insultés. Moi, si mon album de marche pas, j’irais à la fac.

Votre émission musicale idéale, vous l’imaginez comment ?
… Comme un concert. Et j’aimerais que l’artiste invité décide la programmation de la prochaine. Moi, j’inviterais Babx.

Et le cinéma, ça vous tenterait ?
Comme la musique, c’est un rêve. Quand je faisais du théâtre, je m’éclatais. J’oubliais tous mes problèmes. J’adorerais jouer dans un film de Christophe Honoré. Quel rôle ? Pas celui de la meuf d’une petite émission qui devient chanteuse. Non, plutôt un personnage dramatique embarqué dans une histoire bien crasseuse.

La plus belle récompense serait un César ou une Victoire de la musique ?
Je prends les deux !


Propos recueillis par M.Z. / © Mathieu Zazzo pour Télé2Semaines

Voir le profil de l'utilisateur

pilou

avatar
jamais content
Décryptage par les Inrocks

Sur la pochette de son premier album, la candidate malheureuse de
Nouvelle Star se réfugie dans les clichés fanés du romantisme. Mais
comment passer le printemps quand on s’appelle Camélia ?



1. La déprime automnale
Le premier single de l’album de Camélia débute sur ces mots :
“Combien de fois faut-il vous le dire avec style, je ne veux pas
sortir au Baron.” OK, la décision de ne pas passer la soirée dans
ce qu’il est commun de considérer comme le club le plus branché de
Paris est légitime. Par contre, de là à aller s’asseoir par terre
dans les feuilles mortes avec des habits neufs, il y a un pas. Peut-
être influencée par Les Rêveries du promeneur solitaire de Rousseau,
Camélia semble concentrer ses réflexions sur l’instabilité des
choses de ce monde dont la surface des eaux lui offre l’image. Et
sinon t’es sûre que tu ne veux pas aller au Baron quand même ?

2. Les lunettes obligatoires
Si elle n’a pas gagné l’édition 2009 de Nouvelle Star, Camélia
Jordana en restera “la” révélation. Celle qui, malgré un
physique un peu pataud, a su charmer la ménagère de moins de 50 ans
et le bobo parisien avec “sa voix de velours” et ses grosses
lunettes tellement peu flatteuses qu’elles lui donnent un air de Nana
Mouskouri. Impensable donc de coller des lentilles à Camélia dont les
montures noires sont devenues l’attribut. A la manière des barrettes
de Julien Doré, elles la placent dans la tribu des “décalés”,
ces gens un peu chelous mais talentueux.

3. Le côté hors du temps
En tant que meuf décalée, Camélia ne semble pas être en accord avec
sa génération qui se contente d’aller s’enivrer au Baron les
soirs de semaine. Elle n’a que faire de tant de vulgarité vaine et
préfère pleurer toute seule en écoutant Barbara. D’ailleurs, parce
que c’était mieux avant, elle a arrêté d’utiliser son appareil
numérique compact au profit d’un appareil photo vintage. Et même
que si les pellicules de Polaroid ça coûte un bras, eh ben c’est
carrément mieux, genre tu vois le grain et tout. C’est comme ça,
Camélia est hors du temps, hors de tout. En témoigne la pseudo mise
en abyme du Polaroid négligemment posé là. Courage, Camélia, ça va
aller.

4. Le malaise adolescent
Soit Camélia a froid, soit il vient de se passer un truc réprimé par
le droit et couvert dans la rubrique “faits divers”.Dans la
première hypothèse, on ne peut que noter la panoplie post-ado (petite
robe, épaulettes pailletées) de l’automne dernier, peu adaptée à
la rêverie solitaire en automne. Mais peut-être n’était-elle pas
seule ? Qui d’ailleurs a pris cette photo ? La personne qu’elle
regarde s’éloigner les joues roses ? Mystère. Un indice quand
même : l’album de Camélia revient sur son premier chagrin
d’amour. Une rupture mal vécue à en croire ses interviews où elle
dit avoir été “en bad”. T’as raison, Camélia,comme disait
Rousseau,“le bonheur est un état permanent qui ne semble pas fait
ici-bas pour l’homme”. En même temps, il paraît qu’il a jamais
réussi à rentrer au Baron, Jean-Jacques.

Voir le profil de l'utilisateur

alphie712

avatar
Black Sabbath Talent Aiguille
Inrocks tout craché, mais pas complètement faux... lol

Voir le profil de l'utilisateur

berny

avatar
Taulier de la Taulière, admin
Taulier de la Taulière, admin
Je signale juste la disponibilité de la chose chez OZ Music New Zique Francophone 2010.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

pilou

avatar
jamais content
alphie712 a écrit:Inrocks tout craché, mais pas complètement faux... lol

C'est pile poil ce que je me suis dit....

Voir le profil de l'utilisateur

julien

avatar
juju d'carotte
vu le live au grand journal, début de la chanson un peu poussif, puis elle trouve son rythme et c'est franchement extrêmement accrocheur!


_________________
cache
cache
à l'homme
Voir le profil de l'utilisateur http://lalbum.over-blog.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum