Génération TARATATA, le forum des OZ
Hello cher membre zadoré !
Connecte toi donc pour nous faire un coucou !
Génération TARATATA, le forum des OZ

Pour Célianna qui sera toujours là <3


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

un petit investissement?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 un petit investissement? le Mar 16 Fév - 23:48

brodie


MAry Poppins Frappadingue
MAry Poppins Frappadingue
Je ne sais pas si vous avez gagné à l'euromillions... mais si vous avez un"peu" de sous dont vous ne savez pas quoi faire.....çà en jetterait avec le visuel du forum Mr Green

http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/02/16/emi-ruinee-les-studios-d-abbey-road-sont-a-vendre_1306542_3234.html


Bon plus sérieusement , c'est la vente d'un sacré symbole, piégé par la finance.... triste je trouve.

Voir le profil de l'utilisateur http://fafofil.canalblog.com

2 Re: un petit investissement? le Mer 17 Fév - 19:14

pilou


jamais content
Les studios d'Abbey Road sont devenus mythiques grâce aux Fab Four, mais n'ont jamais appartenu qu'à leur maison de disques...
Je ne serais pas étonné que Mac Cartney ait envie de racheter, pour le symbole, pour éviter que ca ne devienne un hotel ou je ne sais quoi. Il en a largement les moyens en tous cas...
Quant au piège financier, ça a commencé pour les Beatles avec le désastre de Apple.... les Beatles y ont englouti des fortunes, et l'affaire n'a pas duré deux ans....

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: un petit investissement? le Mer 17 Fév - 20:39

berny


Taulier de la Taulière, admin
Taulier de la Taulière, admin
Triste nouvelle ...
D'un autre coté, sauver les endroits mythiques de la culture rock (pas seulement rock en ce qui concerne Abbey Road), ça n'intéresse plus grand monde.
Voyez le CBGB, les studios Electric Ladyland : ils n'existent plus.
Heureusement certains endroits sont conservés : les studios Chess à Chicago et, à mes yeux l'endroit le plus sacré de tous : les studios Sun à Memphis. Je rêve d'y aller mais je ne saurai m'empêcher de verser une larme je crois.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: un petit investissement? le Mer 17 Fév - 22:44

pilou


jamais content
Dans mon panthéon perso, Abbey Road passe avant Sun.....
La déferlante anglaise du swinging London a été le vrai coup de pied au cul de toute la culture rock moderne. Sans elle, outre qu'il aurait fallu se passer des plus grands groupes que la terre ait portée, le rock US aurait fini par se vautrer très vite dans la complaisance et l'uniformité. Aurait-on connu la même richesse depuis, spécialement dans les 70's ? Sûrement pas...
Et bon, le rock GB, à la base c'est les Beatles, les Beatles, et encore les Beatles.... ils ont fait évoluer très vite le rock, inventé la pop, permis une fabuleuse émulation avec les States comme avec les meilleurs groupes GB, sans eux le psychédélisme s'arrêtait en gros à Hendrix, etc...
Pis j'adore Londres....
Je sais.... chuis pas objectif.... arf !

Bon on se cotise, on achète, et on en fait le siège du groupe des Oz ?

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: un petit investissement? le Mer 17 Fév - 23:20

cyberpi


Piquet de grève, admin
Piquet de grève, admin
Tiens, Londres, maintenant que je prends l'avion...

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: un petit investissement? le Jeu 18 Fév - 7:10

B.A.D


PsychOZ
PsychOZ
cyberpi a écrit:Tiens, Londres, maintenant que je prends l'avion...
mort de rirrrre mort de rirrrre

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: un petit investissement? le Jeu 18 Fév - 9:12

Je pense qu'avec les ventes de notre premier album on va racheter les studios et enregistrer là-bas un triple album, ça sera plus simple si on est proprio... slurpppp

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/luafrfm

8 Re: un petit investissement? le Jeu 18 Fév - 10:44

brodie


MAry Poppins Frappadingue
MAry Poppins Frappadingue
pilou a écrit:

Bon on se cotise, on achète, et on en fait le siège du groupe des Oz ?

AAAhhhhh c''est toi dont parlait Paulo ce matin à la radio en disant qu'un groupe de personnes envisageait de le racheter, je vois ... en fait c'était çà au concert de Paname ... mort de rirrrre
çà aurait de la gueule ouaaaiiiiissss Mr Green ... bon allez .... 1€ dans le cochon Mr Green

sweet : çà serait cool aussi ... et c'est tout le mal que je vous souhaite Razz mais si on les rachète on vous le prêtera Mr Green

Voir le profil de l'utilisateur http://fafofil.canalblog.com

9 Re: un petit investissement? le Jeu 18 Fév - 12:20

Vero


Taulière du Taulier, admin
Taulière du Taulier, admin
cyberpi a écrit:Tiens, Londres, maintenant que je prends l'avion...
mort de rirrrre mort de rirrrre mort de rirrrre mort de rirrrre


_________________
Moi, Invité , promets de ne jamais faire de bétises sur le forum.

Véritable jungle urbaine qui fabrique les rêves
Là où rien n'est impossible,
Les rues vous réveilleront à la vie
Les lumières vous inspireront à New York.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.culture-et-confiture.com/

10 Re: un petit investissement? le Jeu 18 Fév - 18:49

pilou


jamais content
Il a dit quoi Paulo? il est pas intéressé ? Tain pour lui c'est comme une maison de famille, il a le blé, faut qu'il fonce nordel !

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: un petit investissement? le Jeu 18 Fév - 19:50

Vero


Taulière du Taulier, admin
Taulière du Taulier, admin
wé mais y'a encore l'odeur de Yoko Ono dedans donc il peut pas, ça lui rappelle que des mauvaises choses Mr Green


_________________
Moi, Invité , promets de ne jamais faire de bétises sur le forum.

Véritable jungle urbaine qui fabrique les rêves
Là où rien n'est impossible,
Les rues vous réveilleront à la vie
Les lumières vous inspireront à New York.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.culture-et-confiture.com/

12 Re: un petit investissement? le Jeu 18 Fév - 21:05

pilou


jamais content
Bah y'a quand même prescription....
Plus j'y pense et plus je me documente, et plus je me dis que Yoko a été un catalyseur de boxon, c'est clair.... mais le boxon était déjà là, latent...
Yoko, avec une manière indiscutablement détestable, a été un accélérateur....
John était trop déphasé du groupe et trop en lutte avec lui même, George se sentait à l'étroit, Paul devenait obsédé à l'idée de sauver les meubles, Ringo ne voulait pas que ça se termine, mais n'avait pas grand chose à proposer de béton...

Pis surtout, Yoko ou pas, c'est là que les Beatles ont "campé" des années, ont fait quatre ou cinq purs chefs d'oeuvre.... de Revolver à Abbey Road, en passant par le White et Sergeant Pepper... tu te rends compte ?

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: un petit investissement? le Jeu 18 Fév - 22:05

Vero


Taulière du Taulier, admin
Taulière du Taulier, admin
pilou a écrit:Bah y'a quand même prescription....
Plus j'y pense et plus je me documente, et plus je me dis que Yoko a été un catalyseur de boxon, c'est clair.... mais le boxon était déjà là, latent...
Yoko, avec une manière indiscutablement détestable, a été un accélérateur....
John était trop déphasé du groupe et trop en lutte avec lui même, George se sentait à l'étroit, Paul devenait obsédé à l'idée de sauver les meubles, Ringo ne voulait pas que ça se termine, mais n'avait pas grand chose à proposer de béton...

Pis surtout, Yoko ou pas, c'est là que les Beatles ont "campé" des années, ont fait quatre ou cinq purs chefs d'oeuvre.... de Revolver à Abbey Road, en passant par le White et Sergeant Pepper... tu te rends compte ?

c'est exactement ce que je sais à berny la semaine dernière, elle a accéléré le bordel mais ça serait arrivé quoi qu'il arrive, y'avait trop de génie dans si peu de m²


_________________
Moi, Invité , promets de ne jamais faire de bétises sur le forum.

Véritable jungle urbaine qui fabrique les rêves
Là où rien n'est impossible,
Les rues vous réveilleront à la vie
Les lumières vous inspireront à New York.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.culture-et-confiture.com/

14 Re: un petit investissement? le Ven 19 Fév - 5:37

kermit__


King of the Nenuphar
Le CAC40 et tous ces indices boursiers sont les indicateurs du taux de destruction de l'économie française et mondiale. Plus le taux est élevé plus les emplois trépassent et, donc ipso facto les structures de l'économie réelles partent en lambeaux !

Les bonus boursiers et bancaires ce sont nos braises du paysage réel.

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: un petit investissement? le Ven 19 Fév - 10:41

brodie


MAry Poppins Frappadingue
MAry Poppins Frappadingue
ben tu sais pilou, quand Paulo disait qu'un groupe de personne était sur les rangs , je pense qu'il s'inclut dedans , peut être pas seul, mais je te fiche mon billet qu'il laissera pas partir son salon sans essayer ...

Voir le profil de l'utilisateur http://fafofil.canalblog.com

16 Re: un petit investissement? le Ven 19 Fév - 18:16

berny


Taulier de la Taulière, admin
Taulier de la Taulière, admin
Veronica a écrit:
pilou a écrit:Bah y'a quand même prescription....
Plus j'y pense et plus je me documente, et plus je me dis que Yoko a été un catalyseur de boxon, c'est clair.... mais le boxon était déjà là, latent...
Yoko, avec une manière indiscutablement détestable, a été un accélérateur....
John était trop déphasé du groupe et trop en lutte avec lui même, George se sentait à l'étroit, Paul devenait obsédé à l'idée de sauver les meubles, Ringo ne voulait pas que ça se termine, mais n'avait pas grand chose à proposer de béton...

Pis surtout, Yoko ou pas, c'est là que les Beatles ont "campé" des années, ont fait quatre ou cinq purs chefs d'oeuvre.... de Revolver à Abbey Road, en passant par le White et Sergeant Pepper... tu te rends compte ?

c'est exactement ce que je sais à berny la semaine dernière, elle a accéléré le bordel mais ça serait arrivé quoi qu'il arrive, y'avait trop de génie dans si peu de m²
TEXTE PROVISOIRE Mais bien suuur ... Continuez à dire que même sans elle etc etc. Perso, j'affirme qu'elle est non pas l'accélérateur mais la raison essentielle de la discorde perpétuelle. La tarte de Yoko Ono s'incrustait dans le studio pendant que les Fab 4 enregistrait ce que Paulo s'est toujours refusé à faire avec Linda ou d'autres avant elle. Lennon à imposé Ono dans les studios contre l'avis de Paulo.

En fait, ça a commencé dés les sessions d'enregistrement de l'album blanc

Extrait de Wikipédia

La présence de cette dernière dans les studios d'enregistrement est d'ailleurs un facteur de tensions.

Plus loin, toujours de Wikipédia

La mésentente au sein du groupe, orphelin depuis un an de son mentor, guide et manager Brian Epstein, et perturbé par la présence constante de Yoko Ono dans le studio aux côtés de John Lennon, nait véritablement durant ces quatre mois de l’année 1968 et ne disparaitra plus. C’est aussi dans le même temps que les Beatles lancent leur compagnie « multimédia », Apple, qui sera elle aussi, une source de stress pour le groupe.

Habitués à enregistrer seuls en compagnie de l’équipe technique de George Martin et seulement entourés de leurs assistants Neil Aspinall et Mal Evans, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr doivent désormais s’accommoder de la présence de Yoko Ono et ils le vivent mal.

Pendant l'enregistrement de Abbey Road ça a donné ceci

Extrait de Wikipédia

Tout ne sera pas idyllique lors de ces enregistrements de juillet et août 1969. John Lennon rejoint ses camarades le 9 juillet, alors que les sessions ont débuté neuf jours plus tôt. S'il est plus ou moins remis de son accident, sa nouvelle épouse Yoko Ono ne l'est pas complètement. Il décide donc de faire installer un lit dans un coin du studio 2 d'Abbey Road où elle va s'allonger durant les deux semaines suivantes, Lennon demandant même qu'on installe un micro au-dessus de sa couche pour qu'il puisse l'entendre dans son casque lorsqu'il travaille. Les bras des autres Beatles, de George Martin, et du personnel technique d'EMI en tombent littéralement et l'ambiance devient surréaliste

Et pendant l'enregistrement de Let it Be (donc chronologiquement avant Abbey Road, ça donnait ceci (je souscrit TOTALEMENT aux commentaires et c'est moi qui met en gras)

C'est pourtant la même Yoko Ono que je vilipende à chaque fois que je regarde Let It Be, ce film qui documente les Beatles tentant de recoller leurs morceaux en janvier 1969. Elle est partout dans le film, John et elle ne se quittent plus. C'est plus flagrant encore dans les quelques heures de chutes du film, qui circulent sous le manteau. Il y a ce moment où les Beatles sont en cercle, en train de se familiariser avec une nouvelle chanson de Paul McCartney, et Yoko, collée à John, l'accapare. Lui chuchote des trucs, lui joue dans les cheveux, lui fait des mamours. Moi j'enrage, je hurle! Mais vas-tu donc le laisser tranquille à la fin! C'est les Beatles, bon sang de bonsoir! En train de créer Get Back! Sortez-la, quelqu'un! Et elle reste là, et c'est évident qu'elle n'écoute pas. Les Beatles, c'est pas son monde. Son monde c'est l'avant-garde, les expositions, les performances. Elle, son intérêt, c'est John, créer avec John, amener John de son côté du monde. Ai-je haï quelqu'un plus qu'elle?

En 69/70, les Beatles n'avaient plus aucune envie de travailler l'un avec l'autre. Parce que les conditions de travail avaient changé. Parce que les 3 autres ne voulaient plus travailler avec Lennon. Lennon est invivable : voilà ma vérité.
Pourquoi les Stones sont encore là vous croyez ? Parce que Pallenberg ou Faithfull n'ont pas vampirisé Jagger, Richards et même Brian Jones comme l'a fait cette b*tch de Yoko Ono.

Ceci dit, dés septembre '69 les Beatles savaient bien que le groupe allait splitté et Harrison, Paulo et John-je-te-tire-par-le-bout-du-nez-Lennon en ont profité pour déjà concocté 3 chefs d'oeuvres solos : le 1er albulm solo de Macca, le gigantesque All Things Must Pass d'Harrison et Plastic Ono Band pour Lennon.

Ah oui, dernière chose : tu dis, Pilou, que le boxon était déjà là, latent. Quel boxon y avait-il avant 1968 et les sessions de l'album blanc ? Le boxon commence quand Ono s'invite en studio avec l'accord de Lennon et s'aggravera quand Lennon impose ce brigand d'Allen Klein comme manager contre l'avis de Macca ... mais avec l'assentiment de Ono apparement. Voir la photo



Dernière édition par berny le Ven 19 Fév - 19:07, édité 2 fois


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: un petit investissement? le Ven 19 Fév - 18:39

Vero


Taulière du Taulier, admin
Taulière du Taulier, admin
oh purée, il est touténervé là.....


_________________
Moi, Invité , promets de ne jamais faire de bétises sur le forum.

Véritable jungle urbaine qui fabrique les rêves
Là où rien n'est impossible,
Les rues vous réveilleront à la vie
Les lumières vous inspireront à New York.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.culture-et-confiture.com/

18 Re: un petit investissement? le Ven 19 Fév - 19:24

pilou


jamais content
Tout à fait d'acc Berny.
Mais les premières dissensions datent de Revolver....

- Compet entre songwriters
- Compet pour le leadership du groupe
- Refuges persos envahissant les autres (et qui donne des épisodes genre l'expédition-pantalonade chez le Maharashi)
- Divergences sur l'emploi des cames (les uns s'arrêtent au LSD, les autres vont plus loin)
- Plus de papa/grand frère à la mort D'Epstein. John lui en veut après coup de l'image trop lisse que le manager a donné au groupe. John se sent plus rebelle que les Stones mais ce n'est pas l'image véhiculée par les media, la faute à Epstein. Changement de look complet. John se fait un look moche, devient moche, exagérant notoirement sa noirceur intérieure. John aura toujours été too much, jamais vraiment lui même.
- Harrison compose de mieux en mieux. Mais il n'a que des miettes. Et il plane complet dans son trip pseudo religieux auquel n'accroche que mollement un Paul ou un Ringo..
- Le groupe est le plus grand de tous les temps, mais ne fait plus de scène, cette éternelle adrénaline des artistes.
- Les Beatles ont intensément produit au rythme de deux albums par an depuis des années, tous de petits ou grands chefs d'oeuvre. Epuisant...
- Leurs vies persos sont un rien bordéliques.
- Ils ont lancé leur société Apple, et c'est d'emblée un gros boxon avant de devenir très vite un pur gouffre.

Bref des ferments de dissenssions et de séparation sont là, nombreux, variés, profonds.

Yoko en remet une putain de louche. Elle change les pistolets qui fumaient déjà en mitrailleuses lourdes... (arf les pistolets.... moi qui prétend que la discorde a débuté sur Revolver...)
Oui, elle vampirise Lennon, qui ne sait plus où il habite et n'est plus que l'ombre de lui même.
En s'imposant sans vergogne aux studios, elle commet un véritable sacrilège. Les Beatles sont au taf en studio bordel, pas dans leur living. Personne d'extérieur n'y a jamais eu accès sauf à y avoir quelque chose de précis à faire. Non seulement elle s'impose, mais la ramène, ose donner son avis sur les compos d'un Paul ou d'un George, fait chier tout le monde jusqu'à la garde, y compris bien sûr les techniciens. Pseudo malade-pas bien après l'accident, John la colle sur un lit de camp, où elle passe ses journées à tout interrompre, à bouffer les gateaux de George sans rien demander. George, le gentil et patient George, la traite de salope....
Du haut de ses 45 kilos, elle plombe l'ambiance de 450000 tonnes. En fait c'est elle, le premier Led Zeppelin (elle a même la chevelure qui va avec, la salope !)
Elle creuse les divisions, accélère le mouvement, le porte à son paroxysme.
(et pourtant, dans ce merdier, le groupe sort les compos du White, d'Abbey road.... faut le faire....)
Elle donne le coup de grâce, tire une balle dans la nuque des Beatles. Pour abréger des souffrances ou pour commettre le meurtre du siècle ? C'est tout le débat...
Sans doute ni l'un ni l'autre. Elle s'en fout des Beatles....

Mais sans elle, sérieusement, combien de temps ça aurait pu durer ? deux ou trois ans de plus ?
Lennon le sait, le dit dans ses chansons, ses ITV, il est un nowhere man.... trop tourmenté le mec.... enfance plus ou moins volée, carapace de dur mais sensible comme une rose...
Jamais en paix avec lui même... violent... salaud avec tout le monde, tout le temps...
Avec ou sans Yoko, avec ou sans héroïne, il aurait de toutes façons fait éclater le groupe...
Mais c'est Paul se tape le sale boulot, comme souvent. Lui qui a tout fait, et même plus, pour que l'aventure se poursuivre, est celui qui annonce officiellement la séparation. belle ironie...
John lui en voudra beaucoup. Non pas de voir le groupe dissous à la face du monde, mais de lui avoir piqué ce rôle, en faisant le truc le plus proprement possible, là où John l'aurait fait de manière sans doute plus sombre et violente....

Berny, pour compléter ton propos sur le "Pourquoi les Stones ont encore là ?"
Certes, y'a pas eu de Yoko Ono dans la vie des Stones
Mais y'a un paquet d'autres raisons:
- Parce que le groupe ne connait pas de rivalité d'écriture. L'homme de trop pour que ça dure sans esclandre majeur, c'était Brian Jones, et comme le groupe tient par ailleurs sur le binôme Jagger Richards, la perte de Jones n'a pas tué le groupe.
- Parce que les Stones surfent sur les mêmes riffs depuis 40 ans, avec une inventivité et un bouillonnement musical incomparablement plus faible que les Fab Four.
- Parce qu'un Bill Wyman ou un Charlie Watts, s'ils sont de vrais et purs Rolling Stones, sont des gentils discrets qui n'ont jamais tenté d'influencer la vie et l'oeuvre du groupe. Que les successeurs de Jones ont toujours été considérés comme des "sous Stones" (le pauvre Ron Wood, après trente ans à gratter dans le groupe, est encore considéré comme le ptit nouveau !!!!) Moins de potentiel de guerres d'egos, donc...
- Parce qu'il n'y a jamais eu de Stonemania
- Parce que les Stones vivent de la scène, et entretiennent leur légende via ce barnum géant et spectaculaire propre à encore attirer les foules.
- parce que Jagger est un businessman avisé depuis les tout débuts (chez les Beatles, seul Paul l'est devenu après 1970 et après avoir pris pas mal de coups dans la tronche)
- Parce que, en définitive, les Stones se contentent depuis des années décennies du minimum syndical, ce dont les Beatles auraient été totalement incapables.

etc etc etc

Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: un petit investissement? Aujourd'hui à 17:18

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum