Génération TARATATA, le forum des OZ
Hello cher membre zadoré !
Connecte toi donc pour nous faire un coucou !
Génération TARATATA, le forum des OZ

Pour Célianna qui sera toujours là <3


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Led Zeppelin vole plus haut que jamais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Vero


Taulière du Taulier, admin
Taulière du Taulier, admin
Robert Plant, John Paul Jones, Jimmy Page et Jason Bonham ont donné un concert fabuleux à l'aréna O2 de Londres, lundi soir. (Photo Kevin Westenberg, Getty Images)


Robert Plant, John Paul Jones, Jimmy Page et Jason Bonham ont donné un concert fabuleux à l'aréna O2 de Londres, lundi soir.
Photo Kevin Westenberg, Getty Images

Alain De Repentigny

La Presse

Envoyé spécial à Londres

Ça s’est passé au milieu du spectacle, pendant No Quarter. Les claviers éthérés de John Paul Jones, le beat lourd de Bonham fils puis la guitare, LA guitare de Jimmy Page. C’était trop beau pour être vrai, mille fois plus fort que sur disque et probablement meilleur que jamais dans l’histoire pourtant riche de Led Zeppelin, le groupe de scène par excellence.


C’était divin et surtout pas faiblard, rien à voir avec le retour mièvre de The Police. Led Zep étalait devant nous toute sa puissance, plus impressionnante encore que dans sa légende. Et on se disait que ça serait trop injuste que Plant, Page, Jones et Jason Bonham n’aillent pas porter la bonne nouvelle aux multitudes qui ne demandent que ça partout sur la planète. Les boys, on sait que vous n’êtes pas à l’argent, mais un demi-milliard tout de même… Combien de soirs on réserve le Stade olympique?

Robert Plant n’a rien promis au terme de ce concert fabuleux au profit de la Fondation Ahmet Ertegun, regretté fondateur de la maison de disques Atlantic, lundi soir à l’aréna O2 de Londres. Mais le chanteur de Led Zeppelin s’est donné pleinement et je l’ai même vu sourire de bonheur après le premier rappel, Whole Lotta Love. À ses côtés, Page était si ému qu’il a même dit quelques mots à ce public sur le cul, pour le remercier.

Robert Plant s'est donné pleinement et a démontré qu'il avait encore de la voix.

J’ai vu les cinq premières chansons sur un écran de télé au son anémique en compagnie d’une cinquantaine de journalistes venus d’un peu partout. Rien pour écrire à sa mère. Pourtant, dès la troisième pièce, Black Dog, on a su que ça allait être toute une soirée. Page grimaçait sous sa chevelure blanche pendant qu’il attaquait sauvagement sa guitare. À ses côtés, Plant faisait chanter la foule. C’est vrai qu’il ne s’aventure plus dangereusement dans les hautes, mais ça ne gâche en rien notre plaisir ; il a encore de la voix, on ne parle pas ici de Jethro Tull. Et surtout, Plant sait chanter, quitte à ménager un peu son instrument pour s’éclater dans la magnifique Kashmir, par exemple.

Cette Kashmir que Plant a présentée comme le 51e pays, après nous avoir annoncé qu’il y avait dans la salle des spectateurs venus de 50 pays, fut l’un des grands moments de la soirée que j’ai eu le bonheur de vivre à l’arrière du parterre, debout parmi les convertis. Autre moment fort, Dazed and Confused dont Plant a dit qu’elle faisait partie des incontournables. Et pour cause: la basse qui vrombit, Jimmy qui sort son archet pour chatouiller sa guitare, il y avait là-dedans le côté trippeux de Pink Floyd, la batterie des punks, et surtout du grand Led Zeppelin. Assagis, les gars? Pas sur scène, en tout cas!

Stairway To Heaven fait évidemment partie des chansons qu’il faut jouer même si elle a moins bien vieilli que toutes les autres pièces que Led Zep nous a offertes lundi. Le public l’a chaudement applaudie, et certains spectateurs satisfaits ont même quitté l’aréna tout de suite après, surtout des gars qui étaient venus en couple…

Ce public, il rayonnait, comme ces deux gars, dont un sosie de Richard Labbé - le pôvre –, qui faisaient du air guitar dos à dos pendant Dazed and Confused. Mais le marteau-compresseur de Led Zeppelin était tellement fort, tellement impressionnant qu’en comparaison, la réaction de la foule ne pouvait que paraître timide.

Plant a rendu hommage à Ahmet Ertegun - «Hé Ahmet, on l’a fait!», a-t-il dit avant The Song Remains The Same - mais aussi aux bluesmen, dont Robert Johnson, à qui le Zep a piqué quelques idées - éblouissante Trampled Under Foot ! Il a aussi vanté Jason Bonham - «spectaculaire», a-t-il dit avant de lui demander de chanter le début de I Can’t Quit You Babe … qu’ils n’ont pas jouée. C’était une soirée de plaisir pour eux aussi. Je m’en voudrais d’oublier l’indispensable bassiste-claviériste John Paul Jones sans qui tous les concerts Page-Plant de l’histoire n’étaient que de pâles reflets de ce que Zeppelin peut faire.

Avant les 130 minutes de musique de Led Zep, on a eu droit une fête de famille sans éclat avant la grand-messe. Bill Wyman et ses Rhythm Kings ont donné dans le vieux rock avec des chanteurs pour la plupart inconnus, sauf Paolo Nuttini et Paul Rodgers qui a chanté ses succès All Right Now (Free) et Seagull (Bad Company). Puis Foreigner a fait I Want To Know What Love Is, avec une chorale d’enfants. On n’a pas vu Grégory Charles, ni les Invincibles, mais notre espion a aperçu parmi les spectateurs Kate Moss, Oasis, Marilyn Manson, David Gilmour, Steve Winwood, les Arctic Monkeys, Roger Taylor de Queen, Tony Banks, Dave Grohl, Priscilla et Lisa Marie Presley ainsi que Jerry Hall, l’ex de Jagger.

Certains spectateurs ont passé la nuit autour de l’aréna même s’ils avaient déjà tous leurs billets. D’autres, plusieurs centaines, faisaient la queue dès midi lundi devant l’unique comptoir de souvenirs pour se procurer un t-shirt de la soirée. Manque de pot pour les fans qui ont pris du poids depuis l’heure de gloire des Page, Plant et compagnie, les extra-larges n’avaient pas encore été livrés…

Mais il en fallait davantage pour rendre maussades ces fans qui, en soirée, allaient atteindre le nirvana. Led Zeppelin, le groupe mythique qui a surpris tout le monde en annonçant un seul et unique concert de retrouvailles, allait renaître à la vie. Et ils seraient seulement une vingtaine de milliers à en être témoins.

Pour eux, le père Noël est passé plus tôt que prévu cette année.

* * *

LED ZEPPELIN A JOUÉ

-Good Times Bad Times
-Ramble On
-Black Dog
-In My Time Of Dying
-For Your Life
-Trampled Underfoot
-Nobody’s Fault But Mine
-No Quarter
-Since I’ve Been Loving You
-Dazed and Confused
-Stairway To Heaven
-The Song Remains The Same
-Misty Mountain Hop
-Kashmir

1er RAPPEL
-Whole Lotta Love

2e RAPPEL
-Rock & Roll


_________________
Moi, Invité , promets de ne jamais faire de bétises sur le forum.

Véritable jungle urbaine qui fabrique les rêves
Là où rien n'est impossible,
Les rues vous réveilleront à la vie
Les lumières vous inspireront à New York.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.culture-et-confiture.com/

berny


Taulier de la Taulière, admin
Taulier de la Taulière, admin
La photo est magnifique et la playlist très intelligente puisqu'elle puise dans tous les grands albums du Zep.
Marc Ysaye, fin connaisseur et directeur de Classic 21 y était et prétendant que ce show dépassait "toutes les espérances". D'après lui, il est très probable qu'il y ait une tournée en 2008.



Dernière édition par le Mar 11 Déc - 17:09, édité 1 fois


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

berny


Taulier de la Taulière, admin
Taulier de la Taulière, admin
Il y a déjà des "videos" sur Dailymotion


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

alphie712


Black Sabbath Talent Aiguille
Il va de soi que si tournée il y a, je vide ma tire-lire pour ne pas rater ça...

Voir le profil de l'utilisateur
Petite question d'un non-spécialiste du groupe sorti des compils basiques : il a fait quoi Jimmy Page, depuis LZ ? Parce qu'autant Plant a l'air d'avoir fait des trucs pas dégueus ces derniers temps, autant j'ai pas la moindre idée de ce qu'a fait Page. Hormis le No Quarter du milieu des années 90 où il s'était réassocié avec Plant pour reprendre du Zep (belle version de Kashmir d'ailleurs).

Voir le profil de l'utilisateur

alphie712


Black Sabbath Talent Aiguille
Je me posais la même question...

A part No Quarter et un album avec les Black Crowes, je ne voyais pas...

J'ai trouvé ça sur Wikipedia :


Page fait un retour sur scène couronné de succès avec une série de concerts de charité pour l'A.R.M.S (Action Research for Multiple Sclerosissclérose en plaques) en 1983. En 1984, une vidéo du concert de l'A.R.M.S à Londres est diffusée avec deux morceaux de Page pour la bande-son du film Le Justicier de New York (avec Steve Winwood au chant) et une jam session avec Beck et Clapton. Pendant la tournée, Page parut extrêmement fragile et fatigué. Il venait en effet d'arrêter l'héroïne.
Pour l'album Whatever Happened to Jugula? et quelques concerts, Page s'associa avec Roy Harper. Il jouait des morceaux à prédominance acoustique dans des festivals folk. En 1984, Plant et Page formèrent un groupe de courte durée avec Jeff Beck : The Honeydrippers qui eut du succès avec une reprise de Sea of Love de Phil Phillips. Page collabora avec Paul Rodgers de Bad Company, et le groupe Free pour enregistrer deux albums sous le nom de The Firm. Le premier opus était éponyme et fut suivi de Mean Business en 1986. Quelques chansons rencontrèrent un certain succès auprès du public comme Radioactive ou Closer, et l'album finit à la 17e de la catégorie pop des Billboard Music Charts. Page poursuivit avec d'autres projets et du travail en studio avec Graham Nash, David Coverdale, Box of Frogs, les Rolling Stones (sur leur single de 1986, One Hit (to the Body)) et l'album solo de Plant, Outrider. Il travailla sur les bande-sons des films Un justicier dans la ville 2 (1982) et Le Justicier de New York (1985) avec Michael Winner.
En 1985, les anciens membres de Lez Zeppelin se réunirent pour le Live AidPhil Collins et Tony Thompson
pour assurer la batterie. Cependant, le groupe considérait leur
prestation comme en-deçà de la moyenne et n'autorisa pas la présence de
la vidéo dans le DVD du 20e anniversaire du Live Aid. En 1986, Page retrouva brièvement ses compagnons des Yardbirds pour jouer plusieurs morceaux de l'album Strange Land des Box of Frogs. Le groupe se reforma pour le 40e anniversaire d'Atlantic Records le 14 mai 1988 avec Page, Plant, Jones et le fils de John Bonham, Jason Bonham, pour clôturer le concert.
En 1990, Plant et Page firent une apparition surprise lors d'un concert à Knebworth pour le Nordoff-Robbins Music Therapy Centre et la British School for Performing Arts and Technolog. Ils y jouèrent Misty Mountain Hop, Wearing and Tearing et Rock and Roll. En 1994, Page et Plant participèrent aux MTV Unplugged avec un concert acoustique de 90 minutes, Unledded. Le CD suivra en octobre 1994 sous le titre No Quarter: Jimmy Page and Robert Plant Unledded. Le DVD sera quant à lui publié en 2004 : No Quarter Unledded. Après ce disque qui fut l'objet d'une tournée, Page et Plant enregistrèrent Walking into Clarksdale en 1998.
Depuis 1990, Page a été fortement impliqué dans le remastering de l'ensemble du répertoire de Led Zeppelin. Il a participé à diverses associations de charité comme Action for Brazil's Children Trust (ABC Trust), fondée par sa femme Jimena Gomez-Paratcha en 1998. La même année, Page fit un duo avec Puff Daddy dans Come with Me avec des samples de Kashmir. Le titre apparaîtra dans la bande-son de Godzilla. Page jouera en live avec Puff Dady durant le Saturday Night Live. En 1999, Page fait un un album live et une tournée avec The Black Crowes. En 2001, il apparaît sur scène pour jouer Thank you avec Fred Durst de Limp Bizkit et Wes Scantlin de Puddle of Mudd pour les MTV Europe Video Music Awards à Francfort.[16].
En 2005, Page fut décoré de l'Ordre de l'Empire britannique pour ses actions caritatives au Brésil [17]. Il fut nommé citoyen honorifique de la ville de Rio de Janeiro. En novembre 2006, Led Zeppelin rejoint le UK Music Hall of Fame.
L'émission télévisée retransmettant l'évènement montra la remise de la
récompense à Page et un court discours de ce dernier. Après cela, le
groupe Wolfmother rendit hommage à Led Zeppelin avec Communication Breakdown[18]. La même année, il a joué dans l'album de Jerry Lee LewisLast Man Standin pour une reprise de Rock'n'roll de l'album IV de Led Zeppelin.

Voir le profil de l'utilisateur

kallistah


ExplOZive
ExplOZive
S'agit-il du concert où l'assistance a été tirée au sort parmi 20 millions de personnes ou un truc du genre ?

Voir le profil de l'utilisateur

berny


Taulier de la Taulière, admin
Taulier de la Taulière, admin
alphie712 a écrit:Il va de soi que si tournée il y a, je vide ma tire-lire pour ne pas rater ça...
Pouvu que le fisc ne vide pas ta tire-lire alors !


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

berny


Taulier de la Taulière, admin
Taulier de la Taulière, admin
kallistah a écrit:S'agit-il du concert où l'assistance a été tirée au sort parmi 20 millions de personnes ou un truc du genre ?
Exact !


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

pilou


jamais content
berny a écrit:
kallistah a écrit:S'agit-il du concert où l'assistance a été tirée au sort parmi 20 millions de personnes ou un truc du genre ?
Exact !

ben vi regarde l'article de début de topic (extrait) : On n’a pas vu Grégory Charles, ni les Invincibles, mais notre espion a aperçu parmi les spectateurs Kate Moss, Oasis, Marilyn Manson, David Gilmour, Steve Winwood, les Arctic Monkeys, Roger Taylor de Queen, Tony Banks, Dave Grohl, Priscilla et Lisa Marie Presley ainsi que Jerry Hall, l’ex de Jagger.

C'est deg, sont riches, célèbres, et en plus z'ont la chance qu'on les tire au sort......

Voir le profil de l'utilisateur

Vero


Taulière du Taulier, admin
Taulière du Taulier, admin
salaud de riches !!


_________________
Moi, Invité , promets de ne jamais faire de bétises sur le forum.

Véritable jungle urbaine qui fabrique les rêves
Là où rien n'est impossible,
Les rues vous réveilleront à la vie
Les lumières vous inspireront à New York.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.culture-et-confiture.com/

pilou


jamais content
m'en fous, des que je gagne au Neromignon, j'achète Led Zep, je les fous dans mon salon, et ils pètent Kashmir chaque soir quand je passe la porte pour marquer mon entrée triomphale à la zonmai....

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum