Génération TARATATA, le forum des OZ
Hello cher membre zadoré !
Connecte toi donc pour nous faire un coucou !
Génération TARATATA, le forum des OZ

Pour Célianna qui sera toujours là <3


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'archange Michel est toujours en lice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

jetset


Modérateur de choc
Modérateur de choc
L'archange Michel est toujours en lice (05/04/2007)


© D.R.

A l'issue du premier « prime » de la « Nouvelle Star » au pavillon Baltard, Mounir et Isabelle ont été éliminés

PARIS Mouais. Pour être sincère, on s'attendait à mieux, pour ce premier prime à Baltard. Il faut dire que l'exercice était périlleux: les cinq premières émissions de la mouture 2007 de la « Nouvelle Star », consacrées aux castings, nous avaient franchement captivé. Entre les casserolles qui s'ignorent, les beaux gosses qui en font des tonnes, les débiles plus ou moins profonds et les excentriques de tout poil, on avait eu droit à quelques moments d'anthologie.
A commencer par la prestation hallucinante de Joseph, beatboxer fou qui peut faire une instru, des percussions et même, un choeur polyphonique à lui tout seul. Et puis, il y a eu Marie-Michèle, petit phasme black timoré qui s'est transformée en rappeuse au flow déchaîné dès qu'on lui a laissé le champ libre. Enfin, on se souviendra surtout des moments de grâce offerts par 15 autres candidats, finalistes à Baltard, ceux-là. Le sourire de Soma et son « RnB intelligent », la « chill-out attitude » de Vincent, le grain de voix rauque d'Ilyes...
Difficile, après de telles découvertes presques volées au hasard, de telles claques, de revenir à l'atmosphère aseptisée d'une salle de spectacle, avec son orchestre, ses micros réverbérants et le stress des candidats.
De fait, leurs prestations, pour la plupart, furent largement en deçà de ce qu'on attendait.
C'est le Belge Michel, l'ange black de Marianne James, qui dut essuyer les plâtres de Baltard. Et il s'est donné, celui qui nous avait fait décoller lors des présélections, avec son interprétation de « You are not alone » de Michael Jackson. Le candidat a mouillé son maillot sur « Think », d'Aretha Franklin... chanson difficile s'il en est. Et s'en est sorti sans casse, même si sa performance nous a laissé un peu sur notre faim. Le jury lui a décerné trois « bleus » - l'équivalent d'un feu vert - et un rouge.
A préciser, par ailleurs, que les votes du jury n'ont aucun effet contraignant sur la suite des événements: c'est le public qui vote, et rien que lui.
Des 14 prestations suivantes, on retiendra surtout celle du beau Tigane, dans une version grave et presque rock du hit soul « Crazy » de Gnarls Barkley, celle de Julien, reprenant le « Like a Virgin » de Madonna à la sauce jazzy avec l'attitude qui va avec, et l'interprétation de « La boîte de Jazz » de Jonasz par Pierre, incroyable showman. Le premier à avoir fait monter les larmes aux yeux de Marianne James pourrait bien atteindre la finale du jeu, s'il arrive à doser ses trémolos. On sait que les « vibes » à outrance ne sont pas toujours du goût de l'impitoyable jury.
Côté filles, on a aimé la sensibilité et l'aisance vocale de Raphaëlle sur le mélancolique « Yesterday » des Beatles, ainsi que la pêche de Martine, qui a choisi « Ain'T No Mountain High Enough » du regretté Marvin Gaye. Mais celle qui nous a le plus bluffé, c'est Julie, 22 ans et une dégaine de rockeuse, qui nous a servi « Elle m'a dit » de Cali dans une version féminine. En voilà, une interprétation, une vraie! Personnelle, originale et juste.
Des qualités qui ont manqué à Mounir et Isabelle: le premier a massacré « 1980 » d'Obispo, et la seconde a livré un insipide « Butterfly » de Superbus. Direction la sortie, pour ces deux-là.
On retrouvera les 13 candidats encore en lice mercredi prochain, sur Plug. En espérant que l' « archange Michel » - surnom qui lui a été donné par Alain Manoukian - nous prenne cette fois sous son aile, comme aux castings, pour explorer toute l'étendue de son talent.
Myriam Leroy

© La Dernière Heure 2007


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

kermit__


King of the Nenuphar
Je laisse volontiers le beatboxer, les casseroles, la version rock de Tigane du hit soul « Crazy » de Gnarls Barkley.... Cette pauvre fille Myriam Leroy n'a aucun goût musical.
Quand à la version de Tigane celle-ci était bien trop classique et manquait énormément de peps, c'est un hit pour s'éclater pas pour s'endormir !
Et ce fameux Michel nous a exécuter un show fourretout qui manquait cruellement d'inspiration, pas de quoi en faire un archange pour le moment.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum