Génération TARATATA, le forum des OZ
Hello cher membre zadoré !
Connecte toi donc pour nous faire un coucou !
Génération TARATATA, le forum des OZ

Pour Célianna qui sera toujours là <3


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Rectificatif : la Nouvelle Star s’appellera Julien !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

jetset

avatar
Modérateur de choc
Modérateur de choc
Rectificatif : la Nouvelle Star s’appellera Julien !

Ce soir, dernier arrêt avant Baltard. Troisième journée de sélection au théâtre et gros suspens. « Le temps qui court » ou Anaïs pour les filles, « à la faveur de l’automne » pour les garçons. L’émission est tellement rythmée qu’on peine à retenir les prénoms des candidats. On commence avec Julie et Gaëtane et « le temps qui court ». Julie peine à se souvenir des paroles, « les paroles qui courent » dit Julie, qui a le sens de la formule.
Puis suit Julien, l’homme au Ukulélé qui « revient de loin ». Coup de bol pour lui, il avait touché le jury au casting avec la chanson « à la faveur de l’automne ». Il refait le coup, sans ukulélé mais avec micro, et ça prend. « Yes rock and roll », commente Manu Katché. Marianne est en larmes. L’émotion est si démente que Julien montre ses tatouages. Pendant ce temps, dans le couloir on joue de la guitare, comme chaque année. Bonne ambiance à la Nouvelle Star. Se succèdent entre autres Mathias et sa grosse écharpe, qui confie « j’ai tout le temps froid, je suis très frileux », puis Vincent qui offre une relecture de 1980 assez osée. Puis vient le temps sacré des négociations et de la « bataille passionnée ». On en garde 20 ou 22 ? Tel est le dilemme. « On a tous eu des coups de cœur. Cette année, y a des gens qui chantent bien mais surtout des gens qui nous ont plu », explique Marianne James, qui aime laisser parler son cœur. 22h, le verdict. Julien est pris, c’est le principal. En tout cas, beaucoup d’émotion voire même « le véritable choc pour les candidats qui n’y croyaient plus ».
Mais ça n’est pas fini. Voici venu le temps des verdicts individuels. Pour Raphaëlle, c’est oui, parce qu’elle est « une force ». « Je n’ai pas eu du tout à bagarrer » avoue Marianne. « Je peux vous faire un calin ? » s’écrie Raphaëlle. 22h08, meilleur moment de la soirée : Raphaëlle explique pourquoi elle a choisi la chanson « Petite sœur » : « parce que je n’étais pas seule ». Sa petite sœur est handicapée. Une pensée pour Ségolène Royal dans J’ai une question à vous poser. Vient un garçon qui a démissionné pour pouvoir participer à ce casting ; il a bien fait. « Plutôt pas mal ». La petite Julie a amené sa caméra pour filmer la réaction de Marianne James. Elle essaye d’inspirer la pitié au jury en invoquant l’anniversaire de sa mère, Shéhérazade. Le suspens est pesant (Julie avait été limite au théâtre), mais on la prend. « C’est un incroyable cadeau d’anniversaire que vient d’offrir Julie a sa maman », commente la voix Off. Il y a aussi Alex, qui n’a pas dit à sa mère qu’il passait le casting. Quelle n’est pas la surprise de Viviane (sa mère, donc) lorsque Jérome Pitorin débarque avec les caméras ! Cannelle, la coiffeuse, tente sa chance depuis 3 ans. Cette année c’est la bonne. « A chaque jour sa coiffure, mais c’est avec sa voix qu’elle fera vraiment la différence ». Mais attention, « il faut que tu gardes tout le temps ta voix, ta fraîcheur », assure « Dédé les doigts de fée ». Pour Gaëtane, c’est « géant » parce qu’André Manoukian est conquis. Il espère surtout qu’elle va « rester comme elle était » et « continuer à m’enchanter ».
Julien, lui, devra faire sauter sa carapace. Mais pour Marianne, Julien, c’est comme Mac do : c’est « tout ce que j’aime ». Pierre est pris. Elies, qui pour sa part, « s’est régalé », est pris aussi. Idem pour Tigane : « comment veux-tu qu’on se passe de toi, mon Tigane ? » demande Dove, plein d’amour. Martine, dite « Martine gay » est super « traqueuse » puis « super contente » en battant des mains. Bientôt la fin. Isabelle « n’a plus de ventre » et pourtant « c’est oui ». Pour Vincent, enfin, « c’est exceptionnel, c’est le jour de toute une vie ». Il permet de finir l’émission en beauté : adopté à 18 mois, « élevé dans l’amour absolu », Vincent « eu envie de faire de la musique pour redonner ce qu’on m’avait donné ». Sympa. Au final, on n’en jette que deux. Et on les expédie avec du « tu es passé de magie à du totalement commun ». Sympa aussi. Long, savoureux, mais dur à suivre. Vivement Nogent. A noter : Christophe Willem sera présent le 4 avril lors du 1er prime.

Clémence Pène, l'express


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum