Génération TARATATA, le forum des OZ
Hello cher membre zadoré !
Connecte toi donc pour nous faire un coucou !
Génération TARATATA, le forum des OZ

Pour Célianna qui sera toujours là <3


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Au théâtre : l’épreuve des auréoles sous les bras !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

jetset

avatar
Modérateur de choc
Modérateur de choc
NOUVELLE STAR 2007 : Au théâtre : l’épreuve des auréoles sous les bras !

Me sentant responsable de l’addiction de Guillaume aux Pépitos, je lâche en effet mon vin chaud et les pistes pyrénéennes pour écouter les 140 rescapés « yodeloder » lors des célèbres rencontres glottiques parisiennes…Ola, j’suis pas redescendue, moi !

Bien bien ! Donc, originalités et personnalités débarquent : en avant les minettes, et autres beat box humaines, crooners de provinces, accros de manches qui gratouillent et hystériques chantants !
7h30 : premier jour ; ça passe par brochettes de huit ; 30 secondes de chant, au choix :
Et là, c’est le quiz : prévenons l’Alzheimer en jouant à la Nouvelle Star ! tiens : là-bas, c’est Martine qui se déchire la bouche à la Soul…eh : la pithiatique suissesse Elisabétha, bien énervée et énervante…euh : Joseph’scrach-beat…. et, ah : ukulélé-man.…Marie-Michèle, en rappeuse-bouffeuse de jury…et…et… Raphaëlle, prof de chant maso qui joue sa clientèle à chaque contre-ut… Gaël, bistrotier chantant…et le surplombant Soma… et Yoann, le rugbyman plombé ….ouf ! Ça suit là ?!!!

Dernière ligne : le jury expire sous les vibes.. Les sœurs sourires Monia et Assia jouent l’honneur de la famille et hululent, pénétrées, les yeux clos…
23h40 : le jury s’écharpe ; Manu s’en bas les c. (Oh !!), et trie les baltringues ! 60 piou-pious en réchappent, et nous explosent les tympans de cris de liesse ; les chouchous passent ; mais la pauvrette Monia rentre chez sa mère.

Deuxième jour : l’épreuve casse-pattes des trios : vautrages annoncés sur L’amour c’est comme une cigarette ou Marcia Baila pour les filles, et La boite de jazz ou Du coté de chez Swann pour les mecs ! Auréoles sous les bras en vue comme dirait André !!

Bon, en vrac : Joseph-beat-box refuse de chanter in situ, et plante ses potes ; Gaétane, enrhumée, a la voix d’un canard ce matin (ouais facile..) ; Julie qui a tout lâché pour la "zic", est moderne mais gave Dove ; trois nanas fraîches du cuissot chantent comme des aristochattes, rien que pour Dédé le lover..et..Pierre la pépite, jazzeux classieux, fait jouir Marianne..Au fait : il est pro lui, non ?! Paraît-il qu’il y aurait un sacré buzz sur le net, concernant le garçon….

21h05 : fin des gadins ! 20 à virer ! Le jury s’entretue et Dédé menace de se faire hara kiri pour sauver sa pouliche favorite…Diantre ! ….00h10 : ça pétiole toujours..
Enfin, on réveille les candidats –légumes pour les parquer dans trois salles :
-First : Marianne se pointe la larmichette en bandoulière..et..c’est OUI pour Soma.. Vincent, Cannelle, Julien-ukulélé, Tigane, Julie- la moderne, Raphaëlle-la prof de chant maso..(pas simple de les pister !! )
- Next : Dove dit bravo…aux valeureux perdants du jour qui s’en chialent sur les pieds..Bye à la rappeuse Marie-Michelle, ou Jo-beatbox lequel se rend compte qu’il a oublié de chanter (ah zut ! C’est ballot !). Du travail, dit le facétieux Dove, du travail….
- 3ème salle : 16 affamés et seulement huit dernières places dans la mangeoire, annonce le roublard Manu ! Passent la stridente Elisabétha, Gaël-sympathique chanteur de comptoir ou Laura– la -pouliche-à-dédé ; exit Assia l’autre sœur sourire, ou Yoann, fleuron de l’ovalie…

01h20 : déjà, ça répète partout dans l’hôtel pour l’épreuve du "seule en scène sur bande" du lendemain !
Bande annonce pour le prochain round . : ...ça pleure …et ça pleure….trop dur le théâtre : je vais rechercher du vin chaud moi…

Par Cathy, realtv-fr.net


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

jetset

avatar
Modérateur de choc
Modérateur de choc
Nouvelle Star : la nouvelle révélation s’appelle Pierre

imédias.biz, par Camille Gruhier
22 mars 2007


Mercredi soir, la première étape du théâtre a vu 100 des 140 candidats retenus dans les six villes de casting quitter l’aventure. Âpre sélection !

Les années se suivent et les épreuves se ressemblent. Ce soir, les candidats ont dû se frotter à la première étape de l’épreuve du théâtre. Alignés par groupe de cinq devant un jury à l’écoute, les candidats interprètent a capella une chanson de leur choix. Certains excellent, comme le laissait présager leur prestation au casting. Ils sont plusieurs dans cette catégorie, parmi lesquels le charmant Vincent, l’envoûtante Julie, ou encore le très rythmique Joseph, qui a définitivement gagné le respect Manu Katché avec sa beat box. D’autres apparaissent sous un jour nouveau. Citons dans ce registre Julien, le blondinet à bouc et yukulele qui, sans son instrument, a su jouer de son talent pour convaincre le jury. Quarante candidats ont échoué à ce périlleux exercice.

Le suivant, deuxième volet de la première étape du théâtre, est bien pire. Désormais reconnue comme la plus glissante, cette épreuve consiste à faire chanter les candidats en trio pour interpréter une chanson imposée. Non seulement les candidats ne connaissent pas la chanson, mais de surcroît ils doivent composer avec deux autres personnalités dans un exercice où entraide et rivalité se bousculent. Rappelons que les deux épreuves se déroulent sur deux jours, candidats sont donc épuisés. Ce qui augmente encore un peu la difficulté. Comme chaque année, l’épreuve des trios a été sans pardon. Elisabetta, la belgo-italienne survoltée, n’a pas pu sortir une seule phrase (à sa décharge, il faut dire que chanter Martia Baila, des Rita Mitsuko, quand on a découvert la chanson le matin même, relève du défi…). Rassurez-vous – ou pas – vous la retrouverez parmi les 40 sélectionnés pour la seconde épreuve du théâtre, le jury ne juge pas sur cette unique prestation, de peur de laisser filer des talents. La surprise vient indéniablement de Pierre, que l’on suivra désormais de très près, c’est une évidence. Car outre la première larme de la saison qu’il a tirée à Marianne James, ce crooner moderne s’est littéralement baladé sur La boîte de Jazz de Michel Jonaz. Du pur bonheur.

La semaine prochaine, Marianne, Manu, Dove et André devront éliminer 25 candidats pour ne retenir que les 15 qui fouleront le sol du Pavillon Baltard. L’épreuve consistera cette fois à les faire chanter micro à la main dans les conditions du direct. Y parviendront-ils ? Le teaser de cette fin d’émission laisse penser que non… Réponse mercredi prochain !


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum